5 mars 2015

Deux couples de Faucons pèlerins sur Nancy

Dimanche 1er mars :
En fin d'après midi, un individu vient chercher des noises au couple présent sur la basilique ND de Lourdes (NDdL). Les tsicks puissants du mâle suffisent à le faire s'éloigner.

Lundi 02 mars:
Outre le couple de NDdL, 1 second individu est posté sur la cathédrale rue St Georges en soirée. 3 individus sont présents sur l'agglo.

Mardi 03 mars:
En matinée, un faucon pèlerin est récupéré au sol, rue Lyautey donc proche de la cathédrale, puis transféré à la clinique vétérinaire. Cette femelle présente quelques égratignures à la tête et est particulièrement excitée. Les obs précédentes et l'état de l'individu suggèrent un combat intraspécifique avec le couple d'NDdL. Elle sera rapidement relâchée dans la campagne d'Essey-les-Nancy.

Mercredi 04 mars :
Le matin, un faucon pèlerin de retour en chasse se poste sur ND de Lourdes. 10 minutes plus tard, j'en contacte 2 sur la cathédrale rue St Georges avec en prime 2 accouplements en l'espace de 4 minutes. Là ça devient franchement louche...avec les obs des jours précédents.
Hier soir de 17h10 à 19h10, nous confirmons avec Damien par une obs conjointe, la présence du second couple.
Lafemelle

Donc 1 couple sur NDdL et 1 couple sur la cathédrale rue St Georges. Le mâle de la cathédrale a la particularité d'avoir les ponctuations du haut de plastron particulièrement grosses et nombreuses à tel point qu'on pourrait le confondre avec une femelle adulte (!). Il lui manque une primaire, la 2ème ou 3ème, aile gauche; ce n'est pourtant pas la mue. Il aurait pu la perdre en se frittant avec la femelle de la veille (?). Il n'est pas bagué et je n'ai pas pu détailler la femelle.
Les accouplements du matin suggèrent l'amorce d'une nidif sur l'édifice ou aux alentours ... donc à surveiller.




Où déposeront-ils les œufs ? A priori, quelque-part sur la cathédrale. Mais rien n'est moins sûr. J'entame ma 12ème saison de nidification et s'il y a bien une chose que les pèlerins m'ont apprise, c'est qu'ils ont la volte-face sensible. On se retrouve aussi dans une configuration similaire à 2008 où deux couples se partageaient l'agglomération. A l'époque, NDdL échouait et le second couple menait 3 jeunes à l'envol. Puis 2009 avait vu la disparition du couple d'NDdL et l'échec du second couple, qui à l'issu prenait possession de la basilique tardivement dans la saison. Qu'en sera-t-il cette année ? Et dans les années à venir ? La situation est très intéressante à étudier. Mais il faut se garder de toutes comparaisons et généralisations avec d'autres agglomérations car leur configuration est à chaque fois différente.

Patrick BEHR

1 commentaire: